Enseignement et apprentissage de la statistique : entre un art pédagogique et une didactique scientifique

Jean-Claude Régnier

Résumé


La question de la formation en statistique surgit tôt dans l’histoire même de la statistique. Des événements que nous avons pu repérer au cours des 50 dernières années nous montrent la récurrence de la question. La part des sociétés savantes est à considérer autant que l’institution scolaire. En ce qui nous concerne, nous focalisons notre regard tout particulièrement sur l’événement marquant de la Société Française de Statistique (SFdS) : le 1er Colloque Francophone International sur l’Enseignement de la Statistique (2008) comme une photographie instantanée qui, bien que réductrice, nous informe sur un état de la question. Nous tentons de replacer synthétiquement les apports des contributions singulières fondées sur des pratiques réflexives à une réflexion plus générale. Notre objectif est de contribuer à une problématisation de la question de la formation en statistique à partir de son enseignement dans les cadres de la pédagogie et de la didactique de la statistique en lien avec une question épistémologique fondamentale : dans quelle mesure l’enseignement et l’apprentissage de la statistique peuvent-ils être objets de recherches scientifiques dont les apports pourraient bénéficier aux pratiques ordinaires en salle de classe ? Notre présupposé théorique est que l’identification et l’explicitation de difficultés et d’obstacles à l’apprentissage dans le domaine de la statistique à partir de l’analyse des erreurs produites repérables au travers de traces constituent un de ces objets pertinents de recherche sans pour autant exclure ce qui reste singulier dans la relation pédagogique en tant que relation médiatrice entre êtres humains dans des contextes définis et des classes de situations spécifiées.

Mots-clés : enseignement, apprentissage, erreurs, difficultés, obstacles.


Statistics teaching and learning: between pedagogical art and scientific didactics

The teaching and learning of statistics is an early problem even in the history of statistics. Events we could identify over the last 50 years show the recurrence of the question. The role of scientific societies as well as the role of educational institutions must be taken into account. From our perspective, we will focus explicitly on a SFdS landmark event: the 1st International French speaking Conference on the Teaching of Statistics as a snapshot which, even though limiting, provides information on the issue. We try to replace general reflections with specific contributions based on reflective practices. Our goal is to contribute to the analysis of the preparation in statistics starting from the way it is taught within pedagogical and didactical approaches to statistics, in relation to a fundamental epistemological question: how can the teaching and learning of statistics become the focus of scientific research leading to results that could be relevant to the practice of teaching in school classrooms? Our theoretical assumption is that the identification and description of difficulties and obstacles in learning statistics, starting from the analysis of identifiable mistakes, is a relevant research subject, which should not exclude the specific aspects of the pedagogical relationship while mediation between human beings in well defined contexts and specific situations.

Keywords: teaching, learning, mistakes, difficulties, obstacles.

Texte intégral : PDF


SFdS — Statistique et Enseignement — ISSN 2108-6745